ACTUALITÉS
ANNONCES
ACTUALITÉS
  • Cours de langue arménienne pour les réfugiés

    La Fondation KASA a pour mission d’agir dans les domaines socio-économique, culturel et, bien sûr, éducatif. Elle intervient en faveur des résidents locaux vulnérables qui se trouvent dans des situations de vie difficiles, ainsi que des citoyens étrangers qui ont trouvé refuge dans notre pays. De nombreux programmes mis en œuvre à force d’amour et de persévérance au fil des ans, en témoignent clairement.

    Avec le soutien financier du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), la Fondation Humanitaire Suisse KASA a repris depuis le mois d’août de cette année les cours de langue arménienne. La formation s’adresse aux non-Arméniens qui ont été expulsés, ont obtenu l’asile en République d’Arménie et ont été reconnus comme réfugiés. L’initiative conjugue les volets éducatif et humanitaire et vise à faciliter leur intégration rapide en Arménie grâce à l’enseignement de la langue arménienne.
    Lire Plus

  • « AMENAKAGHAKATSI » (Meilleur citoyen). APPRENTISSAGE DES DROITS ET OBLIGATIONS CONSTITUTIONNELS À TRAVERS LE JEU

    Depuis de nombreuses années, la fondation KASA développe, introduit et diffuse des jeux d’éducation civique qui sont utilisés efficacement dans l’éducation formelle et non formelle. « Amenakaghakatsi » est le nouveau jeu de la série, dont le prototype conceptuel est l’initiative nationale de jeu Samvidhan LiveThe Jagrik project, lancée par l’organisation indienne ComMutinyThe Youth Collective. Inspirée par cette initiative, KASA l’a localisée en fonction des besoins éducatifs de la jeunesse arménienne.

    Le jeu a été créé dans le cadre du projet « Autonomisation des jeunes à travers l’éducation civique et le dialogue interculturel » avec le soutien de l’organisation allemande Brot für die Welt.
    Lire Plus

  • Une bouffée d’air frais à la Fondation KASA

    Darya Jumel est une volontaire du Corps européen de solidarité (CES), venue de France qui accomplit sa mission en Arménie depuis la fin 2019. Elle travaille au sein de la Fondation KASA et fait partie des programmes liés au tourisme. Nous vous invitons à découvrir l’interview avec la jeune volontaire qui s’investit largement dans la promotion de guesthouse, et participe activement à la numérisation des activités de la Fondation.

    Pourriez-vous nous parler de votre expérience à KASA ? Et pourquoi avoir décidé de s’occuper surtout des campagnes marketing de la Fondation ?

    Je suis diplômée en tant qu’Animatrice E-business, et je suis spécialisée en Branding marketing. De plus, j’ai des compétences spécifiques en marketing digital, la communication et le commerce. J’ai travaillé dans le secteur du tourisme en France.
    Lire Plus

  • KASA réveille la créativité du public francophone

    Début avril 2020, la Fondation KASA a lancé un Concours créatif de la francophonie ayant double objectif : encourager la créativité chez les élèves et les étudiants et développer les compétences linguistiques en français. Le concours était organisé en format libre et invitait tous les enthousiastes de la langue française à libérer l’esprit créatif, montrer leurs talents et tenter de gagner des cadeaux exceptionnels.

    Quelques dizaines de participants de tous les âges ont laissé parler leur imagination et ont présenté des magnifiques réalisations. Ils ont raconté à travers des vidéos, des poèmes artistiques, ainsi que des slogans expressifs, leur manière de voir, vivre ou comprendre la langue française et la francophonie. Ils viennent de différents pays et l’on voit de cette manière le rôle unificateur de la langue française et comme l’a fait remarquer l’une des lauréats, Hannah Cox, « … c’est plus une chanson qu’une langue, avec une mélodie qui unifie des pays lointains ».
    Lire Plus

  • L’éducation au développement durable en pleine action

    Protection de l’environnement, pollution, lutte contre le réchauffement climatique : ces sujets animent le débat international depuis plusieurs décennies déjà. En plus, dans de nombreux pays, on assiste à une évolution de l’enseignement des sciences qui intègre explicitement la question des liens sciences-société.

    La Fondation KASA a également mis le climat et le développement durable au premier plan, avec le lancement d’un programme intitulé « Formation au développement durable » au début de cette année. Il s’agit de la phase finale et extrêmement importante du programme d’installation de panneaux solaires mis en œuvre par le Fonds arménien de France, dans la région de Lori. 36 enseignants des écoles de Vanadzor et Alaverdi ont été formés sur les thèmes du développement durable.
    Lire Plus

  • L’enseignement à distance est désormais disponible pour les enfants de familles vulnérables à Gumri

    En ce temps de pandémie, le domaine de l’éducation est confronté à une crise inédite. Comme dans de nombreux pays du monde, le gouvernement de la République d’Arménie a également annoncé sa décision d’organiser le travail à distance dans les établissements d’enseignement.

    La transition à des cours à distance à la mi-mars par mesure de précaution a créé une incertitude supplémentaire, en particulier pour les familles vulnérables ayant des enfants d’âge scolaire, en raison du manque d’équipement approprié (ordinateur portable, tablette).
    Lire Plus

  • Témoignages : les volontaires de KASA qui poursuivent leurs missions pendant le confinement

    Le Corps européen de solidarité (CES) est une initiative de l’Union européenne dont l’objectif principal est de permettre à un plus grand nombre de jeunes de prendre part à un large éventail d’activités solidaires, soit par du volontariat, soit en intégrant une expérience professionnelle permettant de relever des défis présents en Europe. En Arménie, depuis plus de 10 ans, la Fondation KASA favorise l’accueil et l’envoi des volontaires dans le cadre de différentes missions communautaires au sein de ses activités.

    Darya, Magda et Justyna sont en service volontaire européen en Arménie depuis plusieurs mois déjà. Elles viennent de France et de Pologne, et ont rejoint la Fondation KASA pour apporter leur contribution dans différents projets humanitaires et éducatifs. Les filles sont, comme tout le monde, confinées depuis la mi-mars. Cette drôle de période est une belle occasion de faire la connaissance de nos volontaires confinés et de voir leurs réflexions sur la situation actuelle.
    Lire Plus

  • L’intégration sociale et économique des migrants et des réfugiés grâce à la coopération entre KASA et UNHCR

    Depuis le début du conflit syrien, l’afflux de réfugiés (syro-arméniens et migrants non arméniens) en Arménie était sans précédent. Les problèmes de pleine intégration des personnes déplacées sont devenus un grave défi pour les organisations étatiques et internationales et la société civile.

    Grâce à une coopération continue et efficace entre la Fondation Humanitaire Suisse KASA et le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), le programme « Intégration des réfugiés à travers l’éducation et des opportunités d’autosuffisance » est mis en œuvre depuis près de 6 ans déjà. Les deux organismes coopèrent également avec le Service national des migrations, la Croix-Rouge arménienne, la « Mission Arménie », Armenian Caritas et d’autres institutions.
    Lire Plus

  • Les jeux éducatifs: outil d’apprentissage et de transformation d’une société

    Contribuer à l’épanouissement des jeunes à travers des méthodes novatrices et efficaces constitue l’un des objectifs stratégiques de la fondation humanitaire suisse KASA et la préoccupation quotidienne de son équipe depuis plusieurs années. Ainsi, KASA avait commencé à former des travailleurs de jeunesse lorsque ce métier était encore très peu (re)connu dans le pays. “Au cours de nos formations, nous avons constaté un manque de ressources didactiques en arménien pour répondre à la réalité locale. C’est ce qui nous a incités à élaborer un manuel pour les travailleurs de jeunesse “Les jeunes en faveur de la société” accompagné de nos deux premiers jeux qui portaient sur l’éducation civique”, explique Karine Stepanyan, responsable des projets éducatifs à KASA.
    Lire Plus

  • Le Centre d’accueil et de formation de la Fondation KASA

    Ce n’est un secret pour personne que le tourisme est l’un des secteurs prioritaires de l’économie arménienne, et une politique touristique bien planifiée conduit sans aucun doute au développement économique (investissements, création d’emplois, etc.). En ces temps difficiles, où un certain nombre de problèmes sont survenus dans l’industrie du tourisme du fait de la propagation du nouveau type de coronavirus, il est devenu indispensable de réévaluer nos préférences et nos besoins sociaux. La crise temporaire dans ce domaine, qui a un grand potentiel, peut être surmontée en donnant la priorité au tourisme intérieur. La région de Shirak, en particulier la ville de Gumri, se distingue par sa couleur stylistique unique, sa belle nature et son riche patrimoine historique et culturel.
    Lire Plus

  • ANNONCES
  • Poste du/de la responsable du projet de la francophonie

    Temps de travail: 20 heures par semaine

    Date de début: Septembre 2019

    Lieu de travail : Centre Espaces de la Fondation Humanitaire Suisse KASA, 29, rue Nalbandian, Erevan


    Responsabilités du poste 

    • assurer l’élaboration, l’organisation et le bon déroulement des ateliers culturels et citoyens francophones dans les écoles partenaires,
    • organiser et gérer le travail des bénévoles locaux et étrangers,
    • organiser des activités pour la promotion de la francophonie,
    • élaborer et organiser un programme d’événements dans le cadre du mois de la Francophonie,
    • représenter le projet de la Francophonie de KASA à des événements, réunions et réceptions, à la suite de l’invitation de structures francophones partenaires,
    • assurer des échanges réguliers avec la responsable du projet à Gumri,
    • écrire et rédiger des textes en français.


    Lire Plus