• À Gumri, KASA et Arevamanuk aident des mères à cultiver l’art d’être parent

    Être parent est un art, et suppose donc de l’apprentissage, de l’approfondissement des connaissances et du perfectionnement continus. C’est pour offrir à des mères gumretsi une telle possibilité que la Fondation du soin de la famille et de l’enfant Arevamanuk a initié en 2013 le projet «École des parents». Aujourd’hui, il est réalisé en partenariat avec KASA, avec la participation de parents bénéficiaires du Projet socio-éducatif pour enfants et adolescents et du Projet de familles parrainées de la Fondation.
    Lire Plus

  • Clôture et nouvel envol du projet «Les jeunes en faveur du développement»

    Planifiant le projet «Les jeunes en faveur du développement» en 2015, on n’aurait même pas imaginé de pouvoir arriver à de tels résultats. Pourtant, 2 ans après, 9 projets communautaires sont déjà en route, fruit du travail commun de l’équipe et des participants du projet, devenus une grande famille.

    Le 3 novembre, sa clôture officielle a eu lieu en présence des participants du projet, de représentants de collectivités locales, de participants et de volontaires de divers projets de KASA, ainsi que de jeunes intéressés par le projet. L’ambassadeur des Pays-Bas en Géorgie Johannes Douma s’était également rendu à l’événement. Prenant connaissance des projets réalisés, l’Ambassadeur a souligné l’importance de la participation des jeunes dans la vie communautaire et les a encouragé à poursuivre leur action.
    Lire Plus

  • « Voyage vers nous » : adolescents locaux et de Syrie ensemble pour une aventure identitaire

    Adolescence, âge où Arméniens locaux et de Syrie se côtoient le plus, notamment grâce à l’école. Mais arrivent-ils à se connaître vraiment ? Les observations des collaborateurs à KASA du projet d’intégration des jeunes ont démontré que l’enseignement secondaire ne favorise pas les échanges entre ces deux groupes. L’absence d’une plateforme alternative qui leur permette de se rencontrer et de se découvrir en dehors de l’école – le format du club « Erevan-Alep Transit » initié par KASA ne palliait non plus ce manque, attirant plutôt des jeunes de plus de 20 ans – a donné naissance à l’idée d’un camp éducatif, d’ailleurs très populaire parmi les Arméniens de Syrie.
    Lire Plus

  • La première Foire aux outils éducatifs en Arménie (et dans la région) est désormais une réalité !

    Vendredi 20 octobre, l’Arménie a accueilli la première Foire aux outils éducatifs dans le pays et aussi, dans toute la région. L’événement était le fruit d’une collaboration entre la Fondation KASA, le Ministère arménien des Sports et de la Jeunesse, de SALTO-YOUTH EuroMed & Good Practices Resource Centre et SALTO EECA. Améliorer la qualité du travail de jeunesse et de l’éducation non formelle en Arménie, en contribuant à la création et à la diffusion d’outils didactiques en langue arménienne: tel était le but recherché par l’initiative ayant réuni plus de 160 personnes, dont de nombreux acteurs locaux et internationaux du domaine, mais aussi des représentants de l’éducation formelle et des personnes intéressés par le travail de jeunesse.

    Mais quelles sont, en fin de compte, la mission et l’importance du travail de jeunesse et de l’éducation non-formelle?
    Lire Plus

  • KASA: 20 ans d’engagement aux côtés des Arméniens

    Samedi 14 octobre, près de 250 personnes s’étaient réunies pour célébrer le 20e anniversaire de KASA au Musée-Institut Komitas. Un lieu emblématique pour la Fondation, vu qu’elle tire son nom – KOMITAS Action Suisse-Arménie – de celui du grand musicien arménien. L’émotion était présente dans la salle tout au long de l’événement: les discours, l’interprétation par le quintette vocal « Louys » de la musique de Komitas, le film présentant l’engagement actuel de KASA, l’exposition de photographie dédiée à 20 histoires de changements apportés par l’action de KASA en étaient imprégnés.
    Lire Plus

  • Le centre Arevamanuk à Gumri a onze ans !

    Il y a onze ans, KASA inaugurait derrière le théâtre, au centre de Gumri, l’une de ses plus importantes réalisations: un grand  bâtiment au nom d’Arevamanuk.

    Le nouvel immeuble a été construit à la place d’une école entièrement rasée par le violent séisme du 7 décembre 1988. Pour les plans et la mise en route, il a pu compter sur le magnifique soutien de l’entrepreneur et architecte suisse Leo Gmür, malheureusement décédé accidentellement le 10 mars 2005, le jour même où il allait signer à Erevan le démarrage du chantier. Et sur l’appui constant de nombreux amis et fondations tant arméniens que suisses et français, dont la liste figure dans le hall du bâtiment. Avec une mention toute particulière pour la Fondation Armenianos, principal sponsor. Son président, Maître Jacques Hochstaetter, vint en Arménie trois semaines après la mort de Léo et, après un examen détaillé de la situation, décida de donner carte blanche à Project and Design, le bureau d’architecture de Léo, ainsi qu’à l’entreprise déjà retenue, Medzn Eric, dirigée par Levon Chahoumian.
    Lire Plus

  • KASA recrute : poste de responsable financier !

    Nous sommes à la recherche d’une personne compétente pour assumer le poste de responsable financier, qui prendra ses fonctions en septembre 2017.

    Une telle perspective vous tente-t-elle? Consultez alors la description du poste, pour plus de détails sur les exigeances de la fonction et les modalités pour y postuler.

    Bonne chance et à bientôt peut-être !
    Lire Plus

  • « Le mercredi n’est plus un mercredi s’il n’y a pas de club »

    Le club « Erevan-Alep transit » lancé en novembre dernier en faveur du dialogue entre jeunes locaux et arméniens de Syrie prend de l’ampleur. « Le mercredi n’est plus un mercredi s’il n’y a pas de club », déclarent ses participants ! Discussions, projections de film, soirées culinaires, sorties et randonnées: ce ne sont pas les formats qui manquent pour se rapprocher et mieux se connaître. Ainsi, le 29 avril, le (beau) temps était à la randonnée vers le parc national de Dilijan…
    Lire Plus

  • La coopération KASA-UNHCR bénéficie aux réfugiés non-arméniens aussi !

    La coopération entre KASA et L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) dans le cadre du projet « Intégration des réfugiés à travers l’éducation et des opportunités d’autosuffisance » se déploie surtout autour du soutien aux Arméniens de Syrie que le pays ne cesse d’accueillir depuis le début de la crise syrienne. Cependant, le travail avec les réfugiés non-arméniens – sous-projet baptisé « Rejoins la communauté » – n’en forme pas une partie moins importante, par sa singularité et son impact.
    Lire Plus

  • Le 22 avril, que de la Francophonie au café Nancy !

    Le 22 avril, la francophonie à Gumri s’était déplacée entièrement au café Nancy, un lieu connu et reconnu dans la ville. « Nancy », en coopération avec KASA, proposait tout au long de la journée un menu et des activités exclusivement autour de la francophonie. L’événement s’incrivait dans le cadre de la Saison de la Francophonie en Arménie.
    Lire Plus