• KASA recrute : poste de responsable financier !

    Nous sommes à la recherche d’une personne compétente pour assumer le poste de responsable financier, qui prendra ses fonctions en septembre 2017.

    Une telle perspective vous tente-t-elle? Consultez alors la description du poste, pour plus de détails sur les exigeances de la fonction et les modalités pour y postuler.

    Bonne chance et à bientôt peut-être !
    Lire Plus

  • « Le mercredi n’est plus un mercredi s’il n’y a pas de club »

    Le club « Erevan-Alep transit » lancé en novembre dernier en faveur du dialogue entre jeunes locaux et arméniens de Syrie prend de l’ampleur. « Le mercredi n’est plus un mercredi s’il n’y a pas de club », déclarent ses participants ! Discussions, projections de film, soirées culinaires, sorties et randonnées: ce ne sont pas les formats qui manquent pour se rapprocher et mieux se connaître. Ainsi, le 29 avril, le (beau) temps était à la randonnée vers le parc national de Dilijan…
    Lire Plus

  • La coopération KASA-UNHCR bénéficie aux réfugiés non-arméniens aussi !

    La coopération entre KASA et L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) dans le cadre du projet « Intégration des réfugiés à travers l’éducation et des opportunités d’autosuffisance » se déploie surtout autour du soutien aux Arméniens de Syrie que le pays ne cesse d’accueillir depuis le début de la crise syrienne. Cependant, le travail avec les réfugiés non-arméniens – sous-projet baptisé « Rejoins la communauté » – n’en forme pas une partie moins importante, par sa singularité et son impact.
    Lire Plus

  • Le 22 avril, que de la Francophonie au café Nancy !

    Le 22 avril, la francophonie à Gumri s’était déplacée entièrement au café Nancy, un lieu connu et reconnu dans la ville. « Nancy », en coopération avec KASA, proposait tout au long de la journée un menu et des activités exclusivement autour de la francophonie. L’événement s’incrivait dans le cadre de la Saison de la Francophonie en Arménie.
    Lire Plus

  • « Jeunes citoyens d’Arménie » : les animateurs des clubs évalueront désormais leurs acquis à travers des badges d’apprentissage en ligne

    Du 24 au 26 mars, les deux groupes d’animateurs du projet « Jeunes citoyens d’Arménie » de KASA se sont réunis à Gumri, dans le cadre de la formation traditionnelle prévue à mi-chemin des 11 mois du projet. Première occasion de l’édition 2016-2017 de se rencontrer, ce qui ne faisait qu’ajouter à l’enthousiasme des présents.
    Lire Plus

  • La directrice de KASA reconnue comme meilleure travailleuse jeunesse de 2016

    Le 15 février, le Théâtre de Chambre d’Erevan accueillait la finale et la cérémonie de la remise des prix du concours « Jeune 2016 » initié par le Ministère arménien des Sports et de la Jeunesse. La directrice de KASA Anahit Minassian faisait partie des trois candidats nommés dans la catégorie « Travailleur jeunesse »…
    Lire Plus

  • “Les Gumretsis comme photographes”: un projet à plusieurs facettes

    Au printemps 2016, Sona Andreasyan, jeune photographe originaire d’Erevan débarquait à Gumri, munie de son appareil et du désir de transmettre ses savoir et savoir-faire aux jeunes Gumretsis. Offerts dans le cadre du projet socio-éducatif de KASA pour enfants et adolescents, les cours baptisés désormais « Les Gumretsis comme photographes » ont su prouver durant ces mois leur raison d’être, avec de nouveaux groupes d’adolescents qui se succèdent et l’intérêt des gens qui grandit envers le projet en dehors de KASA.
    Lire Plus

  • « Les jeunes en faveur du développement » : 9 exemples de coopération entre jeunes et collectivités locales

    Une nouvelle étape vient d’être conclue dans le cadre du projet « Les jeunes en faveur du développement » : parmi les initiatives élaborées en faveur du développement communautaire et présentées par nos participants, neuf ont été choisies pour être financées dans le cadre du projet. Nous vous invitons à en prendre brièvement connaissance:
    Lire Plus

  • « Bibliothèque vivante » : lorsqu’on peut parler de vive voix avec les livres !

    Le 13 décembre, une nouvelle initiative a démarré au centre « Espaces »: la « Bibliothèque vivante », proposée et portée par Mérie Mamian, animatrice du club d’anglais des « Jeunes citoyens d’Arménie ». Étrange, le mot « vivante » ? C’est qu’ici, les livres à emprunter sont en réalité des personnes ; pour les « lire », vous écoutez leur histoire, pour les comprendre mieux, vous pouvez poser des questions.
    Lire Plus

  • “Erevan-Alep transit”: le nouveau projet en faveur du dialogue entre jeunes locaux et arméniens de Syrie

    Vivre côte à côte ne signifie pas encore se connaître. Aujourd’hui, tel est généralement le cas des Arméniens de Syrie établis en Arménie à la suite de la crise syrienne et des locaux qui – suffisamment nombreux les uns comme les autres pour se sentir à l’aise entre eux – ne font pas souvent l’effort de sortir de leur cocon et aller à la découverte de l’Autre.
    Lire Plus