ACTUALITÉS
ANNONCES
ACTUALITÉS
  • « Les gens ne réalisent pas l’ampleur des conséquences de la production de déchets ». Les membres de la Coalition des jeunes vont vous en informer

    Une Coalition de jeunes a été créée dans le cadre du programme « Unité dans la diversité », organisé conjointement par la Fondation Humanitaire Suisse KASA et Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCNUR), qui vise à favoriser l’intégration sociale de jeunes réfugiés, à libérer leur potentiel et à leur faire part des projets communautaires.

    La coalition est composée de 20 membres parmi lesquels les jeunes déplacés d’Iran, d’Irak, de Syrie, du Yémen et du Liban, qui ont trouvé refuge en Arménie, ainsi que les jeunes locaux âgés de 18 à 28 ans.

    Les membres de la Coalition des jeunes qui a démarré son activité depuis juin 2019, suivront une formation en leadership, en communication interculturelle et en développement des compétences personnelles d’ici la fin de l’année. Ils ont pour mission de mettre en œuvre des programmes communautaires. Pendant ce temps, les jeunes ont visité les communautés de leur choix, soulevé des problèmes auxquels ils vont donner des solutions.
    Lire Plus

  • « La réalisation du droit ne se cantonne pas à la participation aux manifestations » : le nouveau projet de la fondation KASA permettra aux jeunes de suivre des cours d’éducation civique

    Malgré un regain certain du dynamisme des jeunes après la révolution de velours survenue en Arménie, on peut néanmoins constater un manque de sensibilisation au droit parmi ces derniers, ce qui les empêche de prendre conscience du fait qu’ils ont à la fois des droits et des obligations à participer à la prise de décisions dans leurs communautés respectives.

    «Les jeunes envisagent le droit uniquement dans l’optique de participation aux manifestations ou aux élections, ils parlent de droits, de barrer les routes, de piquets de protestations, mais la prise de conscience de responsabilité civique fait encore défaut», – constate Mariam Aleksanian qui, ensemble avec ses collègues de la fondation KASA, forte de plusieurs années d’expérience de la fondation, annonce le lancement d’un nouveau projet prévu pour trois ans intitulé « Jeunes citoyens d’Arménie : promouvoir l’éduction civique à travers l’innovation sociale », dont l’objectif est de contribuer à l’engagement des jeunes Arméniens dans la vie communautaire tout en développant l’identité du citoyen qui propose des solutions.
    Lire Plus

  • KASA en faveur d’une «francophonie non formelle» en Arménie

    La Fondation KASA est l’un des principaux acteurs de la francophonie en Arménie. La preuve en sont les nombreux ateliers organisés tout au long de l’année à Erevan, à Gumri, à Talin et à Etchmiadzin.

    Depuis sa création, la fondation KASA contribue à la diffusion de la langue française et des cultures francophones en Arménie. Par son action, elle est également attachée aux valeurs et aux principes adoptés par l’Organisation internationale de la Francophonie: la liberté, la solidarité, la diversité et la notion du «Vivre ensemble». En témoignent les ateliers non formels que la Fondation réalise dans de différentes villes d’Arménie.
    Lire Plus

  • Une véritable fête au village de Dalarik

    Depuis 2016, la Fondation KASA accorde une attention particulière à l’intégration des jeunes réfugiés. Dans ce contexte, elle a lancé le club « Erevan-Alep transit » : un pont qui unit les jeunes Syriens et la jeunesse locale, tous âgés de 18 à 35 ans. « Erevan-Alep transit » est une plate-forme qui permet de découvrir et de se découvrir, d’apprendre et de se faire des amis. Le projet est soutenu par la communauté arménienne de Genève et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR).
    Lire Plus

  • Le projet «Rejoins la communauté !» fait peau neuve

    Le projet «Rejoins la communauté !» de la Fondation KASA, réalisé avec le soutien du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), a créé une plateforme unique pour l’intégration des personnes déplacées en Arménie qui leur offre un espace de communication interculturelle, d’apprentissage de la langue et de la culture locales et de découverte de diverses possibilités d’intégration en Arménie.
    Lire Plus

  • Gumri: la renaissance du Parc de la Victoire par les mains des jeunes de KASA

    En décembre dernier, les participants du cercle d’initiative  du «Projet de développement pour les enfants et les adolescents» de la Fondation KASA ont présenté leur projet à la mairie de Gumri. Leur objectif était de renouveler et de «raviver» l’espace du Parc de la Victoire qui, selon leurs sondages, était devenu un lieu négligé, voire * indésirable pour les habitants de la ville. Les raisons en étaient nombreuses: pollution, absence d’aménagement, d’illumination, d’attractions, etc. Tandis que, selon les adolescents, le parc disposait de toutes les conditions préalables pour devenir un lieu de prédilection pour les « Gumretsis ».
    Lire Plus

  • La plateforme de formation en ligne de KASA en bref

    La plateforme de formation en ligne de la fondation KASA fonctionne depuis 2011. Plus de 1500 personnes ont été formées sur cette plateforme au cours de ces années. Les sujets des cours proposés par la plateforme sont divers: citoyenneté active, emploi, formation des formateurs, entrepreneuriat social, métier de guide, etc.

    Ces dernières années, l’intérêt pour la formation en ligne a considérablement grandi. Les tendances de l’auto-apprentissage sont précises, et donc, les cours en ligne deviennent de plus en plus pertinents pour les Arméniens aussi.
    Lire Plus

  • La Journée du Citoyen et KASA

    Cette année, le 27 avril était une grande fête dans toutes les régions d’Arménie. L’occasion en était la Journée du Citoyen, qui rappelait la mobilisation civique exceptionnelle, aboutie à la révolution pacifique, dite «de velours», qui avait eu lieu en avril 2018. La fondation KASA a également rejoint la grande fête, en particulier à Gumri.

    Le 27 avril dernier, à Gumri, l’ambiance festive ne manquait pas. La rue Roustaveli était particulièrement animée, car elle accueillait les pavillons où une partie des manifestations étaient prévues. De de nombreux artistes et amateurs d’art de la ville s’y étaient réunis.
    Lire Plus

  • Les travaux des étudiants de KASA au Salon du Livre de Genève

    Le 4 mai dernier, dans le cadre du Salon du Livre de Genève, Alain Navarra-Navassartian, docteur en histoire de l’art et en sociologie, a présenté des études sur le patrimoine soviétique. Les auteurs de ces travaux étaient les participants de la formation de guides touristiques, réalisée annuellement par KASA depuis 2006.

    Ce n’est pas un secret que de nos jours, la période soviétique est devenue un sujet de grand intérêt pour les touristes. Par conséquent, le projet  de formation de guides touristiques lancé par la fondation KASA n’aurait pas pu le contourner.
    Lire Plus

  • KASA en faveur de l’Intégration socio-économique des personnes déplacées

    L’intégration économique constitue une partie importante de l’intégration totale des réfugiés. Depuis déjà cinq ans, KASA, conjointement avec le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), répond aux besoins d’intégration socio-économique des réfugiés en Arménie, en les aidant à démarrer ou à reprendre leur carrière professionnelle. Dans ce contexte, l’éducation a été choisie comme principal outil de l’intégration économique.
    Lire Plus

  • ANNONCES
  • Poste du/de la responsable du projet de la francophonie

    Temps de travail: 20 heures par semaine

    Date de début: Septembre 2019

    Lieu de travail : Centre Espaces de la Fondation Humanitaire Suisse KASA, 29, rue Nalbandian, Erevan


    Responsabilités du poste 

    • assurer l’élaboration, l’organisation et le bon déroulement des ateliers culturels et citoyens francophones dans les écoles partenaires,
    • organiser et gérer le travail des bénévoles locaux et étrangers,
    • organiser des activités pour la promotion de la francophonie,
    • élaborer et organiser un programme d’événements dans le cadre du mois de la Francophonie,
    • représenter le projet de la Francophonie de KASA à des événements, réunions et réceptions, à la suite de l’invitation de structures francophones partenaires,
    • assurer des échanges réguliers avec la responsable du projet à Gumri,
    • écrire et rédiger des textes en français.


    Lire Plus