ACTUALITÉS
ANNONCES
ACTUALITÉS
  • Coopération entre l’OIF et KASA : bases et continuité

    Lors du sommet de Kinshasa en 2012, l’Arménie est devenue à l’unanimité le 54e membre à part entière de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Depuis, un grand nombre de projets culturels, linguistiques, éducatifs et humanitaires sont mis en œuvre entre l’Arménie et l’OIF.

    Depuis juin 2018, la Fondation Humanitaire Suisse KASA est devenue une institution accréditée par l’OIF en Arménie. En acquérant le statut de partenaire, KASA a obtenu le droit d’agir en tant que consultant et organisme expert dans des projets mis en œuvre dans un certain nombre de domaines au cœur des priorités de l’OIF.
    Lire Plus

  • Le Club des francophones est de retour à EspaceS!

    Jeudi 20 février, c’était le grand lancement du 1er “Café Culture“ sur la Martinique au centre de jeunesse EspaceS de KASA, sur l’initiative de Darya Jumel, notre volontaire accueillie de France. Avec comme animatrices Zina “La force tranquille” – elle aussi volontaire française en Arménie – et Darya “l’Hardie”, les participants ont été amenés à se questionner sur la francophonie à travers un voyage de l’autre côté de l’Atlantique, dans la mer des Caraïbes. Tous francophones et amoureux de la langue française, ils ont pu s’exprimer et échanger leurs opinions et impressions sur cette région d’outre-mer de la France, dont l’histoire et la culture méritent d’être étudiées.
    Lire Plus

  • Fin de la première étape du projet «En route vers l’emploi» et début de la deuxième étape

    La plupart d’entre nous sont confrontés à de nombreux problèmes dans leur recherche d’emploi, tels que des CV peu attrayants, une connaissance insuffisante des outils de recherche ou bien carrément déficitaire, des entretiens infructueux, une détresse psychologique, etc.

    Le programme « En route vers l’emploi » est la version renouvelée du projet « En deux pour l’emploi » mis en œuvre par la Fondation Humanitaire Suisse KASA en 2016. Comme son nom l’indique, ce programme sert de guide pratique aux jeunes qui ont eu des difficultés à accéder au marché du travail. De nos jours, le jeune spécialiste doit être prêt aux exigences changeantes du marché du travail, être compétitif non seulement en termes de qualités professionnelles mais aussi de qualités personnelles (compétences en communication, travail d’équipe, motivation, approche créative, développement personnel constant, etc.).
    Lire Plus

  • Assistance psycho-sociale aux familles démunies de Gumri

    Depuis sa création, les activités de la Fondation KASA sont étroitement liées aux régions du Nord de l’Arménie, en particulier à la ville Gumri. Au lendemain du tremblement de terre de 1988, l’état terrifiant de la ville et la volonté d’améliorer les conditions de vie des habitants défavorisés ont été l’occasion pour la Fondation de lancer diverses initiatives sociales, psychologiques, éducatives et culturelles.

    Depuis de nombreuses années, en collaboration avec la Fondation psycho-sociale Arevamanuk, KASA met en œuvre avec succès un programme de soutien aux familles défavorisées.
    Lire Plus

  • Lancement du programme « Formation au développement durable »

    La Fondation humanitaire suisse KASA commence l’année par le lancement du nouveau programme – « Formation au développement durable », financé par le Fonds arménien de France. Il s’agit de la phase finale et extrêmement importante du programme d’installation de panneaux solaires mis en œuvre par le Fonds arménien de France, dans la région de Lori.

    Le projet vise à promouvoir la sensibilisation au développement durable dans les écoles de Vanadzor et Alaverdi. Le programme est principalement conçu pour les enseignants.
    Lire Plus

  • Programme du « Développement pour les enfants et les adolescents »

    Depuis 2006, la Fondation KASA met en œuvre avec succès le programme du « Développement des enfants et des adolescents », à Gumri. Créé à l’origine en tant qu’une initiative modeste pour les enfants et les adolescents d’un petit quartier de Gumri, le projet s’est élargi au fil des ans et est devenu une plate-forme indispensable pour s’exprimer. Le nombre de participants a aussi considérablement augmenté, car aujourd’hui ce sont, en plus des enfants des quartiers proches qui fréquentent le centre, mais également ceux de tous les districts de Gumri ainsi que de divers villages de la région de Chirak.
    Lire Plus

  • « Formation de guides touristiques » : une plate-forme de haute qualité pour acquérir une nouvelle profession

    Depuis 2005, la fondation KASA organise des formations pour les guides touristiques. Au début, c’était une initiative purement volontaire, c’est-à-dire qu’elle servait de moyen de transfert de connaissances entre des guides plus expérimentés et des débutants. Cependant, au fil des ans, elle s’est transformée en un programme plus intensif et complet à deux formats : présentiel et à distance.

    La Formation de guides touristiques est destinée aux personnes ayant suivi des études supérieures, maîtrisant au moins une langue étrangère et souhaitant acquérir des compétences dans ce domaine. Bien que l’ensemble des cours soit en langue arménienne, les participants reçoivent également une liste de littérature professionnelle en langue étrangère. La formation s’étale sur une période de six mois. C’est une période bien favorable car une fois la formation terminée, la saison touristique commence et les participants peuvent donc entrer immédiatement sur le marché du travail.
    Lire Plus

  • Les résultats de l’éducation non-formelle en Arménie ne sont pas encore reconnus, a révélé l’étude de ReImagining Recognition

    Est-ce qu’il y a la nécessité d’avoir une organisation coordonnant la mise en œuvre de systèmes d’évaluation et de reconnaissance des résultats de l’apprentissage informel et non-formel en Arménie ? Quelles sont les méthodes d’évaluation de la qualité des connaissances et des compétences fournies et acquises dans le cadre de l’éducation non-formelle et informelle, quelles sont les formes de documentation connues ? Les employeurs valorisent-ils les résultats de l’éducation non-formelle ? Afin de trouver des réponses à ces questions, la Fondation KASA a fait des recherches dans le cadre du projet ReImagining Recognition financé par le programme Erasmus + de l’Union européenne.
    Lire Plus

  • « Les gens ne réalisent pas l’ampleur des conséquences de la production de déchets ». Les membres de la Coalition des jeunes vont vous en informer

    Une Coalition de jeunes a été créée dans le cadre du programme « Unité dans la diversité », organisé conjointement par la Fondation Humanitaire Suisse KASA et Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCNUR), qui vise à favoriser l’intégration sociale de jeunes réfugiés, à libérer leur potentiel et à leur faire part des projets communautaires.

    La coalition est composée de 20 membres parmi lesquels les jeunes déplacés d’Iran, d’Irak, de Syrie, du Yémen et du Liban, qui ont trouvé refuge en Arménie, ainsi que les jeunes locaux âgés de 18 à 28 ans.

    Les membres de la Coalition des jeunes qui a démarré son activité depuis juin 2019, suivront une formation en leadership, en communication interculturelle et en développement des compétences personnelles d’ici la fin de l’année. Ils ont pour mission de mettre en œuvre des programmes communautaires. Pendant ce temps, les jeunes ont visité les communautés de leur choix, soulevé des problèmes auxquels ils vont donner des solutions.
    Lire Plus

  • « La réalisation du droit ne se cantonne pas à la participation aux manifestations » : le nouveau projet de la fondation KASA permettra aux jeunes de suivre des cours d’éducation civique

    Malgré un regain certain du dynamisme des jeunes après la révolution de velours survenue en Arménie, on peut néanmoins constater un manque de sensibilisation au droit parmi ces derniers, ce qui les empêche de prendre conscience du fait qu’ils ont à la fois des droits et des obligations à participer à la prise de décisions dans leurs communautés respectives.

    «Les jeunes envisagent le droit uniquement dans l’optique de participation aux manifestations ou aux élections, ils parlent de droits, de barrer les routes, de piquets de protestations, mais la prise de conscience de responsabilité civique fait encore défaut», – constate Mariam Aleksanian qui, ensemble avec ses collègues de la fondation KASA, forte de plusieurs années d’expérience de la fondation, annonce le lancement d’un nouveau projet prévu pour trois ans intitulé « Jeunes citoyens d’Arménie : promouvoir l’éduction civique à travers l’innovation sociale », dont l’objectif est de contribuer à l’engagement des jeunes Arméniens dans la vie communautaire tout en développant l’identité du citoyen qui propose des solutions.
    Lire Plus

  • ANNONCES
  • Poste du/de la responsable du projet de la francophonie

    Temps de travail: 20 heures par semaine

    Date de début: Septembre 2019

    Lieu de travail : Centre Espaces de la Fondation Humanitaire Suisse KASA, 29, rue Nalbandian, Erevan


    Responsabilités du poste 

    • assurer l’élaboration, l’organisation et le bon déroulement des ateliers culturels et citoyens francophones dans les écoles partenaires,
    • organiser et gérer le travail des bénévoles locaux et étrangers,
    • organiser des activités pour la promotion de la francophonie,
    • élaborer et organiser un programme d’événements dans le cadre du mois de la Francophonie,
    • représenter le projet de la Francophonie de KASA à des événements, réunions et réceptions, à la suite de l’invitation de structures francophones partenaires,
    • assurer des échanges réguliers avec la responsable du projet à Gumri,
    • écrire et rédiger des textes en français.


    Lire Plus