Clôture et nouvel envol du projet «Les jeunes en faveur du développement»

Home » Arménie Actualités » Clôture et nouvel envol du projet «Les jeunes en faveur du développement»

Planifiant le projet «Les jeunes en faveur du développement» en 2015, on n’aurait même pas imaginé de pouvoir arriver à de tels résultats. Pourtant, 2 ans après, 9 projets communautaires sont déjà en route, fruit du travail commun de l’équipe et des participants du projet, devenus une grande famille.

Le 3 novembre, sa clôture officielle a eu lieu en présence des participants du projet, de représentants de collectivités locales, de participants et de volontaires de divers projets de KASA, ainsi que de jeunes intéressés par le projet. L’ambassadeur des Pays-Bas en Géorgie Johannes Douma s’était également rendu à l’événement. Prenant connaissance des projets réalisés, l’Ambassadeur a souligné l’importance de la participation des jeunes dans la vie communautaire et les a encouragé à poursuivre leur action.

L’événement a été aussi l’occasion de présenter le travail de plusieurs mois de l’équipe du projet : 3 outils éducatifs, les Directives de développement mené par les jeunes pour une coopération efficace entre jeunes, organisations et collectivités locales, ainsi que la Charte européenne révisée sur la participation des jeunes à la vie locale et régionale en traduction arménienne et la vidéo éducative sur la participation des jeunes basée sur l’échelle de participation proposée par Roger Hart.

Les participants de « Les jeunes en faveur du développement » ont noté qu’au-delà de connaissances théoriques nécessaires à la réalisation de leurs initiatives, le projet a servi pour eux de plate-forme d’autoconnaissance, de découvertes et d’obtention de nouveaux savoir-faire. Lilit Badalyan a remarqué : « Grâce au projet, je me suis rendu compte que je veux travailler avec les jeunes » ; « J’ai acquis des compétences en matière d’identification de problèmes communautaires », affirme Poghos Hovhannisyan, tandis que selon Tatevik Abrahamyan, le projet a contribué à son développement personnel.

La clôture de « Les jeunes en faveur du développement » a marqué à la fois une nouvelle étape de développement des 9 projets initiés. Dans ce cadre, leurs initiatrices et initiateurs ont partagé des idées pour le futur. Ainsi :

«Nouveau souffle à la communauté de Karbi», Karbi, région d’Aragatsotn

Anush Khudaverdyan et son équipe continuent à organiser des clubs de jeunes au Centre de jeunesse créé dans le cadre du projet, en ciblant notamment les lycéens.

«Production d’éco-sacs», Sevan, région de Guegharkunik

À l’heure actuelle, Arthur Melkonyan essaye de trouver de nouvelles possibilités de vente déjà en dehors de Sevan. Rappelons d’ailleurs qu’Arthur est membre du Conseil communal de sa ville et que c’est dans le cadre du projet qu’il a eu l’idée d’y porter sa candidature, justifiant sa décision par l’idée qu’en faisant partie du Conseil, il pourrait être plus utile à sa communauté.

«Ne jette pas, on va recycler !», Ashtarak, région d’Aragatsotn

L’équipe de Lilit Badalyan a décidé d’élargir la géographie de diffusion de ses produits recyclés et collabore à cette fin avec les autres participants de « Les jeunes en faveur du développement ». À part cela, ils ont décidé de fabriquer et de vendre des poufs poire tellement à la mode de nos jours !

«Le jardin comme plate-forme de participation», Burakan, région d’Aragatsotn

Poghos Hovhannisyan est arrivé à organiser quelques réunions du Conseil communal au jardin créé dans le cadre du projet et d’engager dans ces discussions les jeunes aussi. Quant au futur, il est plus prometteur car Poghos gère de petites entreprises qui s’animeront notamment durant la saison touristique.

«Santé reproductive et participation des adolescents», Erevan

L’équipe de Tatevik Abrahamyan envisage d’organiser des formations en dehors d’Erevan, notamment dans la région de Shirak : lors de la clôture officielle du projet, Tatevik a rencontré les représentants du centre KASA Gumri, qui font des projets dans le domaine de l’éducation des adolescents et sont intéressés par la formation initiée par elle.

«L’apiculture en faveur de la communauté», Ouyts, région de Syunik

Gevorg Torosyan est déjà en train de planifier son second Festival du miel, tout en organisant une formation en apiculture pour les débutants.

«Atelier de traitement de la laine», Gogaran, région de Lori

Malgré les difficultés, l’équipe de Vera Avagyan a réussi à trouver un spécialiste et à fabriquer une machine spéciale qui lavera désormais la laine de Gogaran.

«Le tracteur en faveur de la communauté», Krashen, région de Shirak

Grâce au tracteur, Hripsime Petrosyan non seulement travaille les terres de sa communauté et celles des communautés voisines, construit un espace de jeux, mais réfléchit déjà à la solution d’autres problèmes de la communauté. Maintenant, elle cherche du financement pour la rénovation de la maternelle du village.

«Centre de conseil financier», Vanadzor, région de Lori

En plus de consultations sur des sujets financiers, Vladimir Sahakyan organise également des formations d’orientation professionnelle à Vanadzor, mais aussi dans les communautés rurales voisines, où il avait constaté un réel besoin en la matière.

À suivre !

* Le projet « Les jeunes en faveur du développement » a été réalisé avec le soutien de l’Ambassade des Pays-Bas en Géorgie.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on VK