ACTUALITÉS
ANNONCES
ACTUALITÉS
  • Une plateforme informelle pour faciliter la mise en œuvre des réformes pédagogiques de l’État

    Rappelons le contexte. En 2021, le ministère de l’Éducation, de Science, de la Culture et de Sport a lancé une vaste réforme pédagogique, visant à passer d’un enseignement classique centré sur l’apprentissage des matières à une approche valorisant les capacités créatrices de l’étudiant, grâce à un apprentissage par projets et de nouveaux systèmes d’évaluation.
    Lire Plus

  • L’intégration des arméniens d’Artsakh est une priorité pour commencer une nouvelle vie

    Les enfants des familles déplacées de force d’Artsakh et réinstallées dans le village d’Aygezard de la région d’Ararat ont préparé un programme festif avec leurs pairs de la communauté, dédié au mois de la maternité et de la beauté. Les enfants ont transmis des émotions positives et de l’enthousiasme aux personnes présentes avec des chants, des danses et des récitations dédiées à la maternité.
    Lire Plus

  • Nos volontaires européens

    Martin Boissel et Hicham Zohri sont des volontaires du Corps Européen de Solidarité, venus de France qui accomplissent leurs missions en Arménie depuis 2023. Ils travaillent au sein de la Fondation KASA et ils sont également les volontaires de l’Union des Volontaires Arméniens (Armenian Volunteer Corps).

    MARTIN BOISSEL

    « Salut ! Moi, c’est Martin. Je viens de France et plus précisément de Bretagne, la région la plus occidentale de France métropolitaine (ça ressemble un peu à l’Irlande avec un tout petit plus de soleil).

    Que puis-je bien raconter à propos de moi ? Eh bien, tout d’abord, j’ai cette manie de développer des obsessions pour toutes sortes de sujets, comme un enfant qui se fascine pour les dinosaures pendant une semaine, puis pour les voitures la suivante. Eh bien, moi c’est pareil… sauf que je suis adulte (officiellement en tout cas).

    Par exemple, à l’université, je suis passé de l’étude de la photosynthèse chez les plantes, à l’histoire des pays anglophones puis à la traduction technique. Il y a tant à apprendre et je ne peux tout simplement pas me limiter à une seule chose. Cela est aussi vrai pour mes hobbies : j’aime la photographie, jouer du piano, étudier un milliard de langues, faire du vélo, cuisiner, lire, regarder des séries… Trop de choses à faire pour une seule vie !

    Cette curiosité et cette soif de connaissances m’ont poussé à chercher sans cesse quelque chose de nouveau et différent, ce qui m’a amené à travailler dans différents domaines et pays. Ce n’est pas étonnant donc, qu’en découvrant l’offre du service civique européen de KASA en Arménie, je n’ai pas hésité très longtemps avant de candidater. Non seulement les missions et les valeurs de cette organisation me correspondaient, mais en plus, l’idée de découvrir l’Arménie, un pays dont je savais si peu, m’a tout de suite plu.

    Je ne pouvais tout simplement pas laisser passer cette chance. Et me voilà donc volontaire dans les bureaux de KASA, dans la belle ville d’Erevan ! Mes tâches principales ici comprennent : prendre des photos lors d’événements, trainings et réunions, éditer ces photos, écrire des articles, enseigner le français et traduire des documents si besoin. Je suis ravi de mes missions, car je peux à la fois développer mes compétences en photographie, mais aussi en langues.

    Jusque là, je passe du très bon temps ici. J’ai rencontré des personnes géniales, d’Arménie et d’ailleurs, j’ai pu goûter à de nombreuses spécialités de la région et j’ai aussi commencé à apprendre l’arménien ! Cela fait déjà trois mois que je suis arrivé et j’ai hâte de voir ce que l’Arménie a de plus à offrir ! »

    Lire Plus

    HICHAM ZOHRI

    « Hicham, originaire de Nice, arrivé en Arménie il y a deux mois. En France, je travaillais dans le développement d’évènements culturels (principalement musicaux et audiovisuels) et je suis toujours en fonction en tant que directeur artistique dans une société d’intelligence artificielle.

    J’ai fait le choix de venir en Arménie pour deux raisons, je souhaitais découvrir ce pays millénaire dans lequel religion, vin, temples et traditions cohabitent dans une dynamique historique qui ne pouvait que me subjuguer. Mais je voulais aussi apprendre d’un pays qui selon ma perception me paraît empli de magie.

    Ma principale fonction auprès de KASA est en relation avec la communication. Je cherche précisément en quoi je peux être le plus utile et par tâtonnement j’ai réalisé que c’était dans la création de contenu pour les réseaux sociaux de KASA que je devais me positionner. KASA travaille en profondeur et de façon concrète, tout ici est incroyable mais aussi assez triste car autant de travail de qualité passe quotidiennement à la trappe par défaut de communication. C’est pourquoi je me concentre sur cette problématique.

    Mes impressions de l’Arménie sont multiples. L’Arménie est un pays dans lequel on retrouve de nombreuses différences selon où l’on se trouve. Mais il y a toujours ce ressenti que cette terre a quelque chose de spécial. La nature est dotée d’une force qui impose le respect et les Arméniens la chérissent. C’est quelque chose que j’apprécie ici, cette connexion à la nature qui paraît si spontané.

    Je passe la plupart de mon temps au bureau ou dans les villages quand mes collègues me donnent l’opportunité de les accompagner. Et je dois dire que l’équipe de KASA est composée de personnes formidables, depuis lesquels j’en apprends tous les jours, non seulement au niveau professionnel mais avant tout humainement. Car mon volontariat à KASA est avant tout une expérience humaine, dans laquelle j’en apprends à mon propos tout autant que sur les autres, et je crois que cet apprentissage n’est pas prêt de me quitter. »

    Lire Plus

  • KASA a ving-cinq ans !

    En 2022 KASA fête un quart de siècle. Mais en raison de la situation actuelle en Arménie, les événements festifs prévus en octobre en Arménie sont reportés jusqu’à ce que la situation se stabilise.

    Néanmoins des membres du Conseil d’Administration et du Comité Suisse de KASA ainsi que des amis suisses et français ont maintenu leur voyage en Arménie, en signe de solidarité et de soutien au peuple arménien. Et le samedi 15 octobre ils ont rencontré tous les collaborateurs dans les locaux de KASA Gumri.
    Lire Plus

  • Festival Histoire d’eau à Haykadzor

    Le samedi 8 octobre la commune de Haykadzor dans la région de Chirak a organisé une fête de l’eau.

    Haykadzor est un village situé sur la frontière avec la Turquie, qui n’a plus d’eau courante depuis plus de vingt ans. Mais un projet d’adduction d’eau potable pour 137 familles est actuellement en cours. Il est mis en œuvre par le Fonds Arménien Hayastan, lui-même financé par la Métropole Aix-Marseille-Provence, l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, Hayastan All Armenia Fund (Fonds Arménien Hayastan) et le Fonds Arménien de France.
    Lire Plus

  • Game in Action

    Par Josselin Leroyer, volontaire de KASA

    L’apprentissage par le jeu est efficace et offre plus d’avantages que les autres méthodes d’apprentissage. En effet ce processus encourage le développement émotionnel, cognitif, social et intellectuel de l’enfant. Cette éducation non-formelle rend les enfants plus motivés et confiants ce qui les poussent plus à oser et donc à retenir les informations enseignées. Cependant les jeux doivent être bien élaborés pour mener à bien l’enseignement.

    C’est pourquoi le projet Game in action vit le jour. Mené par Fundacja Inkubator Innowacji de Pologne et la Fondation Humanitaire Suisse KASA de l’Arménie, le projet fut organisé dans le cadre du programme ERASMUS + afin d’accueillir des participants venant de différents pays. Des travailleurs de jeunesse et formateurs motivés venant d’Arménie, de Géorgie, de Moldavie, d’Ukraine, de Biélorussie, de Pologne, d’Estonie, de Lettonie, de France, de Lituanie et du Portugal déposèrent leur candidature pour ce stage de 7 jours.

    En tant que volontaire à KASA travaillant avec les enfants, j’ai participé à ce projet. Je vais donc vous partager mon expérience et mes impressions.
    Lire Plus

  • Conférence Ed&Tech: réponses technologiques aux défis éducatifs

    Le 17 juillet dernier, l’ambiance à “CoWo” était “technoéducative”. En effet, l’espace de cotravail érévanais accueillait la conférence “Ed&Tech: questions éducatives et réponses technologiques” initiée par la fondation humanitaire suisse KASA et la plateforme de technologies éducatives Tutor Platform. Elle réunissait plus de 80 (au lieu des 50 prévus!) spécialistes des communautés éducatives et technologiques en Arménie, dont des enseignants, des experts en éducation, des représentants de la communauté technologique, d’établissements éducatifs et de structures étatiques.

    Le but de la conférence était d’inviter les communautés éducatives et technologiques à dialoguer sur les défis actuels, les solutions déjà appliquées ou applicables dans l’éducation à travers les technologies modernes, tout en offrant l’occasion de découvrir de nouveaux partenaires et de créer de nouvelles synergies.
    Lire Plus

  • Clôture du programme « Éducation au développement durable »

    L’événement de clôture du programme « Éducation au développement durable » s’est déroulé le 5 mars à l’école numéro 3 H. Tumanyan de Vanadzor.

    Dans le cadre de ce programme, la Fondation KASA, soulignant le rôle clé de l’éducation dans le développement durable, a formé 36 enseignants des écoles de Vanadzor et Alaverdi de la région de Lori, sur les thèmes du développement durable. Il s’agit de la phase finale et extrêmement importante du programme d’installation de panneaux solaires mis en œuvre par le Fonds arménien de France, dans la région de Lori.
    Lire Plus

  • Faire-part du décès de Madame Sirvart Pearson Kazandjian

    C’est avec beaucoup de tristesse que nous vous faisons part du décès de Madame Sirvart Pearson Kazandjian le 10 novembre, en Suisse.

    Arménienne d’Ethiopie, Sirvart avait étudié au conservatoire de Erevan et participé alors avec Tigrane Hékékian à la création des Little Singers of Arménia.

    Par la suite elle s’est installée en Suisse où elle a fait une carrière de professeur de chant et de compositrice.
    Lire Plus

  • KASA: un combat pour la vie…

    Le matin du 27 septembre 2020, le peuple arménien s’est réveillé avec la poignante nouvelle du déclenchement de l’offensive de l’Azerbaïdjan en Artsakh (Haut-Karabagh). Durant les 44 jours de cette guerre parmi les plus intenses et meurtrières du 21e siècle, la mobilisation de tous les Arméniens, dans le pays comme aux quatre coins du monde, a été sans précédent. D’une part pour soutenir les soldats qui défendaient le droit à l’existence du peuple arménien sur sa terre historique et la population civile demeurant encore en Artsakh, d’autre part pour accueillir les femmes, enfants et vieux qui arrivaient spontanément en Arménie de la zone de guerre.

    Créée il y a 23 années en tant que structure humanitaire, la fondation KASA a pu, grâce à sa riche et efficace expérience, réorienter rapidement ses activités vers les nouveaux besoins enregistrés.
    Lire Plus

  • ANNONCES