SE FORMER PROFESSIONNELLEMENT ?

Home » Intégration des réfugiés » SE FORMER PROFESSIONNELLEMENT ?

En 2013, KASA, en coopération avec l’Agence des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR), a été amenée à travailler avec des jeunes réfugiés de différentes cultures dans le cadre de formations à court terme, domaine où nous pouvons nous valoir d’une expérience de nombreuses années.

L’objectif du programme était de renforcer le potentiel de ces jeunes, afin qu’ils puissent s’intégrer dans la réalité arménienne de manière rapide. Après cette première heureuse collaboration, nous sommes devenus en 2014 partenaire officiel de l’Agence onusienne et nous engageons à mettre en place, avec son soutien financier, des formations à destination des réfugiés, demandeurs d’asile et personnes déplacées (Arméniens de Syrie).

Quel est notre but ?

  • Améliorer les conditions de vie des réfugiés et des personnes déplacées à travers l’éducation.
  • Contribuer à leur intégration dans la société locale.

Notre méthode

Nous avons adopté une politique précise dans notre travail avec les personnes déplacées. À savoir d’une part de les intégrer dans les projets que nous réalisons et d’autre part d’élaborer et de mettre en œuvre des formations répondant à leurs besoins spécifiques.

Quelles formations proposons-nous ?

D’une part, nos formations visent à améliorer les conditions de vie de nos bénéficiaires :

  • Compétences essentielles et accompagnement personnalisé.
  • Entrepreneuriat social.
  • Formation des guides.
  • Formations professionnelles : cuisine, coiffure, design de vêtements, maquillage, manucure.
  • Cours d’arménien, de russe, d’anglais et de compétences informatiques.

D’autre part, nous nous préoccupons de leur intégration sociale à travers la participation à d’autres projets de notre Fondation :

  • Projet « Clubs de jeunes ».
  • Projet « Accueillir une famille ».
  • Projets socio-psychologiques à destination des adolescents.

Notre bilan chiffré à ce jour

  • 540 réfugiés bénéficiant du projet en 2014.
  • 725 bénéficiaires en 2015.
  • 200 consultations et/ou orientations vers d’autres structures.
  • 40-50% participants ayant trouvé un emploi ou travaillant en free-lance à l’issue du projet.
  • 70% de participants partiellement intégrés.

Qui peut participer?

Peuvent participer au projet les personnes dotées :

  • d’un document attestant de leur statut de réfugié ou de demandeur d’asile,
  • d’un passeport syrien (passeport valide, titre de séjour, etc),
  • d’un passeport arménien (personnes ayant reçu la citoyenneté de la république d’Arménie, mais nées en Syrie).

Compte tenu du grand flux des bénéficiaires et de nos ressources limitées, les personnes inscrites passent par une étape de sélection, selon des critères définis, variant d’un projet à l’autre, en fonction des particularités de ceux-ci.

Informations pratiques

Pour devenir bénéficiaire du projet, il est nécessaire de s’inscrire à l’avance en se rendant à notre centre de formation et de culture EspaceS (29, rue Nalbandian).

Le projet est financé par (UNHCR), mais des aides ponctuelles supplémentaires nous permettent de répondre à des besoins criants et de faciliter l’intégration de ces réfugiés.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on VK