Familles parrainées

Home » Nos familles parrainées » Familles parrainées

Depuis 1997, nous accompagnons chaque année 20-25 familles très démunies, essentiellement à Gumri.

Pourquoi soutenir ces familles ?

  • Mort ou disparition du père (parti d’Arménie sans plus donner signe de vie).
  • Maladie d’un des parents, voire des deux: séquelles du tremblement de terre, infirmité, accidents de travail, vieillesse, etc.
  • Maladie ou infirmité d’un enfant: fièvre d’Erevan, épilepsie, anémie, etc.
  • Perte du travail après 1991, liée à la fermeture des usines ou à des restructurations: beaucoup de professeurs, de comptables, d’ingénieurs se retrouvent sans emploi.
  • Famille nombreuse, qui survit avec un montant inférieur au SMIG arménien d’environ 100 € / pers / mois.
  • Logement en domiks (bidonvilles avec de fragiles parois en bois) par -30 º en hiver.

Christiné Zakarian, mère de trois enfants mineurs

« La mort prématurée de mon mari m’avait plongée dans un désespoir extrême où je ne voyais plus de lumière pour mon avenir ni celui de mes enfants. C’est grâce à l’accompagnement de KASA et d’Arevamanuk que j’ai pu retrouver la force de vivre et de lutter. Ils ne m’ont pas laissé seule non plus quand je risquais de perdre la vision, en finançant mon opération. Cinq mois plus tard, j’avais recouvré ma vue à 80%. Aujourd’hui, j’ai repris mon activité professionnelle : je donne des cours d’anglais, je tricote et vends mes travaux. Cela me permet de me  sentir heureuse, utile à la société et vraie mère de famille ».

,

Quel est notre accompagnement ?

  • Nous répondons aux besoins de base en octroyant aux familles parrainées un montant mensuel, en argent ou en vivres, ainsi que des aides ponctuelles (vêtements, chauffage, médicaments, matériel scolaire, logement).
  • Nous soutenons la réinsertion humaine des familles, via des services psycho-sociaux spécifiques, en collaboration avec des professionnels de la Fondation psycho-sociale Arevamanuk (suivi individualisé ou en groupe, école des parents).
  • Nous mettons en place des programmes de formation pour faciliter l’orientation professionnelle et la réinsertion économique.
Tirouhi Petros, Arménienne de Syrie

« Rapatriés en tant que réfugiés, ma famille et moi avons essayé de refaire notre vie à Gumri. La transition n’était pas sans douleurs, et le soutien de KASA y a joué un rôle déterminant : l’aide alimentaire, le soutien psychologique gratuit, la participation de mon fils aux activités de la Fondation et la possibilité, pour moi, de me former à la pâtisserie nous ont permis de nous sentir protégés et utiles à la société. Et surtout, c’est le moral de mon fils qui s’est amélioré, ce qui semblait impossible avant : ses tourments se sont adoucis et sa vision du monde a changé ».

,

Nos critères de sélection des familles

  • Situation de grande précarité (travail, logement) et pas d’autre aide.
  • Un seul parent ou aucun (orphelins).
  • Présence d’enfants mineurs.
  • Volonté de participer aux programmes de réinsertion.
  • Adhésion à la philosophie participative de KASA.

Financement

Parrainages des amis de KASA et de Madame Lucianne Stump (Aesch/ Lucerne).

Nous cherchons de nouveaux parrainages, à hauteur de 40 € / 50 CHF par mois, à régler à votre convenance (mensuel, trimestriel, semestriel, annuel). Contactez-nous!

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on VK