Gyumri, l’espérance d’une ville exsangue

Home » Մեդիան մեր մասին » Gyumri, l’espérance d’une ville exsangue

Cath.ch – A Gyumri, le pape François est venu nourrir le courage de celles et ceux qui luttent au quotidien pour endiguer l’exode de la population de la deuxième ville d’Arménie. Reportage.

Gyumri et ses 140’000 habitants ne sont pas habitués à être sous les feux de la rampe. On dirait la ville un peu gênée par l’effervescence que suscite la visite du pape. Depuis quelques années, elle a l’habitude de vivre dans l’ombre de sa grande sœur Erevan, plus grande, plus riche surtout.

Bousculant les protocoles, le pape des périphéries a choisi de s’y rendre, samedi 25 juin, pour encourager une foule éprouvée: “Ne vous laissez pas abattre par l’adversité”, a-t-il lancé du podium aménagé devant la mairie de la ville, sur la place Vartanants.

ԿԱՐԴԱԼ ԱՎԵԼԻՆarrow

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on VK