Tatevik Baghdasarian

Directrice de la Fondation

 

Avant KASA, l’expérience de Tatevik, spécialiste en gestion des technologies de l’information de sa formation, a été variée, mais toujours liée au domaine de l’éducation. En 2010, durant l’organisation de la visite de Richard Stallman en Arménie sur l’invitation de la fondation, Tatevik a compris que KASA était une structure avec laquelle elle avait envie de travailler sur le long terme, les valeurs et la philosophie de travail de la fondation étant en accord avec ses propres approches. Ainsi, elle a commencé son chemin à KASA d’abord comme membre de l’équipe d’e-Learning, par la suite responsable de la même équipe, coordinatrice du centre EspaceS et depuis 2018, directrice de la fondation.

Parlant de sa motivation au travail, Tatevik remarque: « J’aime beaucoup l’Arménie et me sens très bien ici. Je trouve qu’il y a des valeurs précieuses chez nous qu’il serait difficile de trouver ailleurs. Il est très important pour moi de faire en sorte que l’Arménie devienne un pays où beaucoup plus de personnes se sentiraient comme moi: bien, en sécurité » :

À KASA, Tatevik apprécie en particulier la possibilité de se perfectionner sur les plans tant individuel que professionnel, et la mise en oeuvre de projets basés sur des besoins réels du pays, ce qui permet d’enregistrer des résultats tangibles, excitants. « En même temps, à KASA, on a la possibilité de rêver, de rendre ce rêve une réalité et de créer constamment durant le processus de travail« , note-t-elle, en ajoutant « l’opportunité de communication interculturelle et intergénérationnelle, très enrichissante, ainsi que la conscience que le travail accompli a du sens » :

Quant à ses centres d’intérêt en dehors du travail, les dernières années, Tatevik a découvert l’équitation, ce qui a vraiment changé sa vie!:

Lire Plus

Anna Chopourian

Assistante de la directrice

 

Débutant à KASA en 2007 en tant que secrétaire-traductrice, Anna, spécialiste de la langue française, assume depuis 2009 le poste de l’assistante de la directrice.

« Le travail fait par l’équipe administrative est souvent peu visible, mais très important. La cellule administrative assure, parmi d’autres fonctions, le lien avec le monde extérieur. Dans ce même monde, on nous prend au sérieux ou bien le contraire grâce à/à cause de la qualité de ce travail. J’essaye donc d’accomplir ma tâche de la meilleure façon possible » , note Anna.

Parlant de l’ambiance à la fondation, elle remarque: « Je ne me rappelle pas un seul jour où je serais venue au travail à contrecoeur. KASA est plus qu’un lieu de travail, c’est une famille. Si un jour, je suis obligée de travailler ailleurs, ce sera très probablement un vrai choc pour moi. Je suis heureuse d’avoir trouvé ma vocation, ma place: ici, je me sens comme un poisson dans l’eau » .

En dehors des murs de KASA, les centres d’intérêt de cette jeune maman sont aussi nombreux que variés: elle fabrique diverses choses à la main, elle coud (surtout de jolis sacs en tissu), elle peint, elle cuisine, elle voyage…

Lire Plus

Hripsime Tagvorian

Chef comptable

 

Hripsime est la plus ancienne collaboratrice de la fondation: elle travaille à KASA depuis 2001, lorsqu’il n’y avait au bureau qu’un seul ordinateur pour tous, le nombre de projets n’excédait pas 5, et celui des employés, 10. Aujourd’hui, il serait difficile de se représenter la fondation sans elle.

« Dans la mesure de mes capacités, j’essaye de faire en sorte que les organismes d’État correspondants ne soient pas en mesure de trouver un seul motif de reproche à notre fondation » , note Hripsime avec l’humour qu’on lui connaît bien. Aujourd’hui, elle transmet mensuellement leurs salaires non plus à 10 mais à 50 collaborateurs. « Et encore une chose: je rappelle toujours à chacun ce qu’il doit faire » , poursuit-elle en riant.

Parlant de la philosophie de travail de KASA, elle considère avoir eu beaucoup de chance, car elle a la possibilité de rester fidèle aux valeurs importantes pour elle: transparence, justice, solidarité et tranquillité. En dehors du travail, Hripsime aime se reposer en tricotant pour ses filles et ses petits-enfants.

Lire Plus

Meline Sargsian

Responsable administrative

 

Avant d’assumer les fonctions de responsable administrative, Meline, spécialiste de la France de sa formation, a successivement été à KASA, depuis 2002, secrétaire-traductrice, coordinatrice de projets, directrice par intérim, responsable financière.

« Si l’équipe administrative n’assure pas, à temps et en bonne et due forme, la préparation de tous les documents nécessaires et d’autres procédures organisationnelles liées aux projets, les initiatives de KASA ne pourront pas être réalisées avec la qualité qui fait leur réputation aujourd’hui » , note-t-elle sans fausse modestie.

Possibilités de progresser, nouvelle mentalité, nouveau souffle, nouveaux contacts, nouvelles opportunités de s’exprimer et de se réaliser: voilà ce que la fondation a offert à Meline tout au long de ces années. « Depuis la jeunesse, ma vie est liée à la fondation, et il sera très difficile pour moi de devoir l’imaginer un jour sans KASA » , nous confie-t-elle.

En dehors du travail, Meline aime le théâtre et la lecture, bien que les dernières années, elle n’arrive à trouver du temps que pour sa famille.

Lire Plus

Gegham Yeghiazarian

Responsable financier

 

Diplômé de l’UFAR (Université française en Arménie), Gegham a rejoint l’équipe de KASA en 2017, afin d’accomplir la gestion des finances et le suivi financier de la fondation.

Parlant de son travail au sein de KASA, il note avec humour: « Comme les représentants masculins sont peu nombreux dans notre équipe, on peut dire que rien que ma présence, c’est déjà beaucoup. Et si on parle sérieusement, je trouve que mon apport le plus important, c’est la hausse des revenus d’investissement, la planification financière et l’épargne, qui se reflètent ensemble dans le bilan annuel de la fondation » .

À KASA, il apprécie notamment la liberté dans la prise de décisions et la manière de travailler accordée aux collaborateurs. Et en dehors du travail, il aime écouter de la musique et étudier les marchés internationaux.

Lire Plus

Lusine Aghabekian

Responsable des ressources humaines

 

Comme beaucoup de collaborateurs de KASA, Lusine a vécu sa première expérience à la fondation en tant que volontaire, depuis 2008. Après avoir animé pendant 6 ans le club de psychologie et des formations sur des thèmes psychologiques, elle a assumé la coordination du projet de soutien à l’emploi de la fondation. Aujourd’hui, elle s’occupe déjà de la gestion de ses ressources humaines.

« KASA a une équipe formidable qui met en oeuvre tous ses projets et toutes ses initiatives. Comme une organisation en développement continu, il est important pour nous que nos collaborateurs aussi progressent constamment, puissent pleinement utiliser leur potentiel et soient satisfaits de leur travail » , note Lusine qui trouve que sa tâche numéro 1, c’est d’aider les autres collaborateurs, de créer des conditions de travail favorables pour eux et de contribuer à la pleine réalisation de leur potentiel.

Jeune maman pleine d’énergie, Lusine est parallèlement professeure et chercheuse à l’université, psychologue et formatrice en psychologie dans diverses organisations. Cela dit, même en dehors du travail, découvrir l’individu et le soutenir demeurent ses passe-temps favoris… à côté du théâtre, qu’elle y soit spectatrice ou actrice.

Lire Plus