Azniv Aslikian

Responsable des projets de développement du tourisme

Ayant étudié langue et littérature arméniennes dans sa Vanadzor natale, Azniv a plus tard changé de profession, en se tournant vers l’organisation et la gestion du tourisme et la communication interculturelle. Avant de rejoindre l’équipe de KASA en 2005, elle est parvenue à être chercheuse au musée de géologie, co-créatrice et animatrice d’une émission de radio, représentante en Arménie d’un opérateur de voyages français, formatrice des cours préparatoires à l’examen de guides touristiques, responsable de projets de développement agricole. À la fondation, Azniv investit son immense expérience et ses savoirs profonds au profit de projets de développement du tourisme.

«Elle est importante, la manière de présenter l’organisation dans laquelle je travaille, tout comme le pays que je représente. Chaque année, je tâche donc d’élaborer des circuits encore plus variés et intéressants, plus enrichissants, plus personnalisés et professionnels, faire connaître de plus près le trésor le plus important de l’Arménie: l’homme. L’un de mes objectifs premiers, c’est que chaque voyageur affirme en partant de l’Arménie qu’on va nous retrouver dans un futur proche, qu’il va retourner ici”», note Azniv.

Dans la philosophie de travail de KASA, Azniv apprécie en particulier les possibilités de créer, de chercher, de présenter et de se perfectionner sur le plan professionnel.

Lecture, musique, danse, voyages, sport, découverte de nouveaux domaines: en dehors du travail, le choix du passe-temps d’Azniv dépend du temps qu’il fait, de son humeur et, évidemment, du temps libre dont elle dispose.

Lire Plus

Melvin Adjoyan

Responsable de la maison d’hôtes d’Erevan

Melvin a étudié culture médiévale, langue italienne, histoire et culture arméniennes et grabar (l’ancien arménien), ainsi que tourisme en Syrie et en Italie. Elle s’est installée en Arménie en 2012, à la suite de la crise syrienne. Dans son Alep natal, elle avait travaillé dans un laboratoire pharmaceutique et au bureau du Consulat de Suisse.

Une fois à Erevan, Melvin a pris part à la formation de guides touristiques de KASA, en devenant par la suite également volontaire de la fondation pour aider une famille réfugiée arabophone à s’intégrer en Arménie. Depuis 2015, elle remplit les fonctions de responsable de la maison d’hôtes de KASA située à Erevan.

«Je n’envisageais point de venir travailler en Arménie, mais depuis ma toute première journée de travail à KASA, ma joie était sans bornes. L’honnêteté et le dévouement dans le travail ne reste jamais sans récompense, d’autant plus que je travaille dans une fondation humanitaire où tout détail est pris en compte avec la plus grande minutie», remarque Melvin.

À Alep, elle aimait passer son temps libre à lire, à jouer au tennis, à chanter dans une chorale, mais à Erevan, elle avoue ne pas encore arriver à s’occuper comme il faut de ses hobbies.

Lire Plus

Hasmik Harutunian

Ménagère de la maison d’hôtes de Gumri

Avant KASA, durant de longues années, madame Hasmik (tout le monde l’appelle ainsi, vue son “passé” d’enseignante) a été professeure de chimie à l’école N 10 de Gumri, enseignant notamment dans les classes bilingues (arménien, français). En 2014, elle a rejoint l’équipe de la fondation en tant que responsable en matière de ménage de la maison d’hôtes de Gumri.

Parlant de son travail, Madame Hasmik nous confie: «Je tâche d’accomplir mes fonctions toujours avec bonne humeur. Tout détail dans ce que je fais a de l’importance pour moi. En échange, j’’btiens la possibilité de rester jeune».

La sincérité, c’est ce qu’elle apprécie le plus dans l’ambiance professionnelle de KASA. Et en dehors de ses murs, elle aime regarder des films, lire des livres et des articles sur la spiritualité, participer à la messe, surtout à la cathédrale d’Etchmiadzin.

Lire Plus